parc national de jotunheimen

Découvrir le parc national de Jotunheimen

Ah, Jotunheimen ! Si je devais décrire ce joyau de la Norvège en quelques mots, ce serait « la maison des géants ». Ce n’est pas moi qui l’ai inventé, mais le poète Aasmund Olavsson Vinje en 1862, et franchement, il n’aurait pas pu trouver mieux. Situé dans le Sud-Ouest de la Norvège, entre Oslo, Bergen, et Trondheim, Jotunheimen est un massif montagneux qui occupe une place spéciale dans mon cœur de voyageuse. Avec ses sommets défiant les nuages, atteignant jusqu’à 2 469 m au Galdhøpiggen, le point le plus haut de la Norvège et de l’Europe du Nord, ce parc national est un appel à l’aventure que je devais vous raconter.

Un superbe parc national

Le parc national de Jotunheimen est connu pour ses paysages montagneux impressionnants. C’est dans ce massif que se trouvent les plus hauts sommets du pays et d’Europe du Nord !

Créé en 1980 et s’étendant sur environ 3 500 km², ce lieu est affectueusement surnommé « la maison des géants ». Vous imaginez bien que ce n’est pas parce qu’on y croise des géants au coin d’un sentier (quoique, avec ces paysages à vertigineux, on pourrait presque y croire), mais plutôt parce que le poète Aasmund Olavsson Vinje a été si inspiré par ces montagnes en 1862 qu’il a décidé de leur attribuer un nom aussi majestueux.

Le Jotunheimen se trouve dans le Sud-Ouest de la Norvège, lovée dans les bras des Alpes scandinaves. C’est ici que vous trouverez les points les plus hauts de cette chaîne montagneuse, avec des sommets qui narguent le ciel à plus de 2 300 m d’altitude. Le Galdhøpiggen, par exemple, se pavane à 2 469 m, se proclamant le roi incontesté de Norvège et de l’Europe du Nord. Non loin, le Glittertind le suit de près avec ses 2 452 m. Cette région, qui chevauche les comtés d’Innlandet et de Vestland, est un véritable terrain de jeu pour les aventuriers et les rêveurs.

Le parc regorge de plus de 250 montagnes flirtant avec les 2000 mètres d’altitude, des vallées glaciaires aux lacs miroitants, chutes d’eau spectaculaires. Avec peu de routes bitumées, le parc privilégie les sentiers et les chemins de terre, pour offrir aux visiteurs une immersion totale dans une nature préservée.

Ici, la faune règne d’ailleurs en maître, avec des rennes, cerfs, gloutons, lynx, et même une vie aquatique dense peuplant ses lacs et rivières. Quant à la flore, même si les détails me manquent, je peux vous assurer que la diversité des paysages offre un spectacle où la nature déploie ses plus belles couleurs et formes.

Accéder au parc national du Jotunheimen

L’accès au parc est facile. Il n’y a pas de frais d’entrée ou de porte d’entrée principale. La liberté, car ici, la nature et les parcs appartiennent à tout le monde ! Tant qu’on est respectueux et qu’on laisse le lieu comme on l’a trouvé.

Si vous n’êtes pas véhiculé, vous trouverez des liaisons en bus depuis les plus grandes villes du pays comme Bergen, Trondheim ou Oslo.

Si vous êtes motorisé, c’est beaucoup plus simple. Je vous conseille d’en profiter pour emprunter les routes panoramiques nationales touristiques, notamment Sognefjellet (route 55), Valdresflye (route 51), et près de Tyin (route 53). Mais n’oubliez pas de vérifier si elles sont ouvertes si vous planifiez une visite hivernale.

Que voir et que faire au parc de Jotunheimen ?

Quand je pense à Jotunheimen, je ne peux m’empêcher d’imaginer un vaste terrain de jeux pour les amoureux de la nature, et croyez-moi, ce n’est pas les activités qui manquent !

Pour moi, une des grandes joies de Jotunheimen, c’est la randonnée. Avec plus de 120 itinéraires balisés, dont des pépites comme Besseggen, Galdhøpiggen, Svartdalen, et Glittertind, il y a de quoi remplir un carnet de voyage de souvenirs incroyables. Ces sentiers sont chouchoutés par l’Association norvégienne de trekking (DNT), donc vous pouvez être sûrs qu’ils sont bien entretenus et prêts à vous accueillir.

Mais Jotunheimen, ce n’est pas que marcher. Non, non. L’alpinisme, le ski de fond et alpin sont rois ici, avec des montagnes enneigées qui semblent tout droit sorties d’une carte postale. Il y a des centaines de kilomètres de pistes où vous pouvez laisser votre signature dans la neige fraîche lors de la saison hivernale. 

Et pour ceux qui aiment l’aventure avec un grand A lors de la belle saison, il y a le vélo, l’escalade, le rafting, l’équitation, la visite de grottes et la descente de canyon.

La région de Lom, avec son église en bois debout du XIIe siècle, son écomusée, et le Norsk fjellsenter, témoigne de l’harmonie entre l’homme et la nature. Ce lieu a inspiré des artistes, dont Henrik Ibsen, et continue de nourrir l’esprit de ceux qui le visitent.

Après une journée bien remplie, rien de tel que de se retrouver autour d’un bon repas. Et parlons-en, de la gastronomie ! Ici, c’est un hommage constant aux produits fermiers, à la viande séchée et aux fines herbes. Chaque bouchée est une découverte, un peu comme si vos papilles partaient elles aussi à l’aventure.

Côté dodo, vous aurez l’embarras du choix : camping sous les étoiles, huttes douillettes, cabanes en bois où chaque planche raconte une histoire, ou hôtels-boutique pour ceux qui aiment le confort avec un grand C. Il y en a pour tous les goûts et tous les budgets.

😍 Un autre parc à visiter : le parc national du Hardangervidda

Charlie
Charlie

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *