village vathia

Vathia, un village fantôme à découvrir

Connaissez-vous Vathia ? Peut-être pas… Lors de mon dernier périple dans le sud-est de la Grèce, j’ai eu le privilège de découvrir ce village fortifié abandonné, niché dans la péninsule de Magne, une région sauvage qui ne manque pas de caractère. Vathia, c’est un lieu suspendu dans le temps, où les pierres semblent murmurer des histoires d’antan, et où chaque pas vous emmène sur les traces d’un passé oublié. Je vous invite à me suivre dans cette aventure, à travers les ruelles désertes de Vathia, à la découverte de son histoire, de ses mystères et des trésors cachés de cette région unique.

Où se situe Vathia ?

Vathia (dîtes le Βάθεια en grec 😀) se dresse fièrement au sommet d’une colline dans la péninsule de Magne, au sud-est de Laconie. La position stratégique du village, à l’entrée de la presqu’île du cap Matapan, offre un panorama sublime avec d’un côté la méditerranée et de l’autre, des montagnes.

L’histoire de ce village abandonné

La première mention de Vathia remonte à 1571, sous le nom de casale di Vathia par les Vénitiens. À cette époque, le village comptait 212 habitants répartis en 54 familles, vivant dans une relative harmonie qui fut bientôt troublée par des conflits entre différents clans. 

Les guerres de clans de 1764 marquent un tournant, ne cessèrent de se dégrader jusqu’à l’abandon progressif du village après la Seconde Guerre mondiale. L’exode laissa derrière lui des bâtiments en ruine et une atmosphère de désolation, témoignant des tumultes et des drames humains qui se sont joués ici.

Pourquoi visiter Vathia ?

Je dois vous dire, déambuler dans les ruelles de Vathia, c’est un peu comme se retrouver dans le décor d’un film. L’attraction principale, c’est sans conteste son architecture unique et ce côté mystérieusement abandonné qui titille la curiosité. 

Vous marchez ici au milieu de ces maisons de pierre traditionnelles du XVIIIe siècle, avec comme seule bande-son le vent qui murmure à travers les tours carrées. Ces maisons-tours, caractéristiques de la région, témoignent d’une époque où Vathia florissait, époque révolue mais dont l’écho résonne encore entre ces murs de pierre.

Et puis, il y a ce panorama. Ah, ce panorama ! Se tenir là, surplombant la Méditerranée, avec les montagnes en toile de fond, c’est un spectacle dont on ne se lasse pas. C’est le genre de vue qui vous fait dire « wow », même si vous êtes du genre à ne pas facilement vous émerveiller.

Que voir et faire à proxité de Vathia ?

Alors voilà, que vous soyez du genre à explorer des villages chargés d’histoire, à vous prélasser au bord de l’eau, ou à enfiler vos chaussures de randonnée pour découvrir des paysages, la région autour de Vathia a de quoi remplir vos journées d’aventures inoubliables. Personnellement, j’en suis repartie avec une tonne de photos, un pincement au cœur et une seule idée en tête : y retourner.

  • Exploration du Cap Ténare : J’ai toujours été fascinée par les mythes et légendes, et le Cap Ténare (que l’on appelle également cap Matapan) ne déçoit pas. Surnommé l’une des portes des Enfers, cet endroit a plus à offrir que des frissons mythologiques. Les randonnées ici ? Un rêve ! Des vues sur la mer Méditerranée, parfait pour ceux qui, comme moi, adorent capturer l’instant en photo.
  • Découverte de Gerolimenas : Ce petit village de pêcheurs et ses eaux cristallines, c’est le coup de cœur assuré. Parfait pour une journée relax où le seul plan est de ne pas en avoir. Juste vous, la mer, et peut-être un bon livre. Ou pas de livre. Après tout, qui a besoin de lire quand on est entouré d’un tel paysage ?
  • Visiter les villages du magne : Areopoli, Limeni, Oitylo… ces noms ne vous disent peut-être rien maintenant, mais je vous assure, une fois que vous les aurez visités, ils resteront gravés dans votre mémoire. Entre l’architecture locale, les petites églises byzantines cachées et la cuisine régionale à tomber par terre, c’est l’immersion garantie dans le cœur battant de la Grèce.
  • Randonnées autour de Vathia : de nombreux sentiers sont à parcourir. Une carte vous sera nécessaire.
Charlie
Charlie

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *