lac de bohinj

La lac de Bohinj, sauvage et authentique !

Ah, le lac de Bohinj… une perle nichée dans l’écrin des Alpes Juliennes. Lorsque je suis arrivée ici, le souffle du vent semblait murmurer des histoires d’antan et chaque pierre, chaque arbre semblait être le gardien silencieux de ce sanctuaire naturel. Loin de l’agitation touristique de son cousin Bled, Bohinj m’a offert l’authenticité d’un refuge préservé. Je vous invite à marcher à mes côtés, à la découverte de ce lieu où le temps semble suspendu.

Description du lac de Bohinj

Niché au cœur du Parc National du Triglav, le lac de Bohinj est le plus grand lac de Slovénie. Long de 4,2 km, ce miroir d’eau douce reflète un panorama alpin à la fois reposant et impressionnant.

S’étendant avec grâce, ce lac sauvage est un trésor de la nature. Entouré de montagnes qui frôlent les cieux, de forêts denses où la faune règne en maître, Bohinj respire la tranquillité. La première fois que j’ai trempé mes pieds dans ses eaux, j’ai frissonné ; non seulement parce qu’elles étaient étonnamment fraîches, avec une température autour de 20 °C, mais aussi parce que je ressentais une connexion profonde avec cette terre.

Les activités à faire au lac de Bohinj

Le lac de Bohinj est un paradis pour ceux qui cherchent à se reconnecter avec la nature. C’est une mosaïque d’activités qui s’offre à ceux qui, comme moi, ont la chance de fouler ses rives :

La baignade y est vivifiante, et j’avoue que plonger dans cette eau claire a été un de mes plaisirs coupables — un rafraîchissement bien mérité après une randonnée.

Si vous voulez explorer les alentours, louer un vélo est une merveilleuse option. J’ai choisi un vélo électrique pour seulement 15 € la journée et cela m’a permis de me déplacer avec aisance, en découvrant des recoins secrets le long de la rive.

Pour les randonneurs, il y a de nombreux sentiers qui partent des villages, menant par exemple à la cascade de Savica ou au point de vue de Peč.

Mais ceux qui aiment les sensations fortes, le vol en parapente est une possibilité que je n’ai pas osé faire. Survoler Bohinj et les montagnes avoisinantes doit être magique !

Sans oublier une promenade en bateau électrique pour une perspective différente du lac, ou une randonnée tranquille de 8 km le long de la rive nord, avec des plages isolées invitant à une pause baignade.

Où dormir au lac de Bohinj ?

Pour s’immerger pleinement dans cette région, séjourner entre Bohinj et Bled est une décision judicieuse. Il y a une gamme d’hébergements pour tous les goûts, du camping convivial aux pensions de famille chaleureuses. La nuit tombée, le ciel étoilé au-dessus du lac est un spectacle en soi.

Que faire aux alentours de Bohinj ?

Les alentours de Bohinj sont un appel à l’aventure, regardez :

Les environs de Bohinj regorgent d’activités et de sites à explorer pour compléter votre expérience au cœur des Alpes Juliennes. Voici une liste détaillée pour vous aider à planifier vos excursions :

  • Lac de Bled : À environ 26 km de Bohinj, le lac de Bled est célèbre pour son île pittoresque et son château perché sur une falaise. Prenez un pletna, bateau traditionnel, pour visiter l’île ou goûter à la fameuse pâtisserie locale, la « kremšnita ».
  • Mont Visevnik : Pour les amateurs de randonnées et d’alpinisme, le Mont Visevnik offre une ascension gratifiante avec des passages d’escalade sur rochers. Au sommet, à 2050 mètres, la récompense est une vue imprenable sur le Mont Triglav et les alentours.
  • Gorges de la Mostnica et Cascade : Idéale pour les familles, cette randonnée de 4 heures vous mène à travers des gorges aux eaux turquoise et la vallée de la Voje. Vous avez le choix entre deux sentiers à l’entrée des gorges : un gratuit et un autre payant (3€/personne), dont les frais soutiennent la conservation de l’environnement.
  • Visite du Parc National du Triglav : Le parc offre une multitude de sentiers pour tous les niveaux, des promenades faciles aux treks exigeants. Le point culminant du parc, le Mont Triglav, est une icône nationale de Slovénie et un défi tentant pour les randonneurs expérimentés.
  • Activités aquatiques sur la Sava Bohinjka : Cette rivière, qui s’écoule du lac de Bohinj, est parfaite pour le kayak ou le rafting, offrant à la fois des eaux calmes et des rapides pour plus de sensations.
  • Cyclisme et VTT : Des pistes cyclables bien entretenues et des chemins de VTT traversent les forêts et les prairies alpines, offrant des parcours pour tous les niveaux avec des vues à couper le souffle.
  • Exploration des villages alentours : Visitez des villages charmants comme Studor et Stara Fužina pour un aperçu de l’architecture traditionnelle slovène et de l’hospitalité locale.
  • Dégustation de cuisine locale : Les restaurants et fermes des alentours servent des spécialités slovènes telles que le « jota » et le « štruklji », souvent préparés avec des ingrédients frais de la région.
  • Musées et culture : Découvrez la culture slovène à travers les musées locaux, comme le Musée d’Alpinisme à Mojstrana, où vous apprendrez sur l’histoire de l’alpinisme slovène.
  • Observation de la faune et de la flore : La région est riche en biodiversité. Des promenades guidées sont disponibles pour observer la faune, notamment des chamois, des aigles et une flore alpine variée.

Mon passage ici m’a offert une tranquillité rare, un contraste saisissant avec l’animation de Bled. Bohinj a cette magie qui vous incite à revenir, et je rêve déjà de le voir drapé de blanc, endormi sous un manteau hivernal. Rejoignez-moi, peut-être, sur ces chemins où chaque pas nous rappelle que voyager, c’est vivre pleinement.

Charlie
Charlie

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *